Aller au contenu principal

L'espace des experts

RÉUT / REUSE

Une réponse au manque d'eau

Traitement de l'eau

RÉUT / REUSE

Une réponse au manque d'eau

Traitement de l'eau

Dans un contexte mondial où les ressources naturelles en eau deviennent critiques (changement climatique, développement des activités humaines et industrielles etc.), la solution de réutilisation d’eaux usées préalablement traitées devient une approche majeure d'économie et d'optimisation des usages.

De nouvelles questions de santé publique et d'ordre environnemental sont posées et imposent de nouvelles contraintes aux acteurs de l'activité d'assainissement des eaux.

vendée REUT
Schéma du projet RÉUT Vendée Eau

 

La RÉUT et ses enjeux

Ces nouveaux usages exposent de manière exponentielle les populations humaines.

La RÉUT concerne concrètement l’irrigation des espaces de loisirs (golfs, jardins publics) mais également l’irrigation des cultures alimentaires destinées à la consommation humaine (à ne pas confondre avec l’épandage). Voir ci-dessous les exemples de RÉUT Luberon et de RÉUT Vendée Eau.

Les projets les plus ambitieux et novateurs proposent des solutions de traitement avancées destinées au réapprovisionnement des ressources d’eau potable.

Les exigences supérieures de la RÉUT nécessitent d'adopter de nouvelles méthodes de traitement d'assainissement des eaux, éliminant les charges résiduelles en micro-organismes et contaminants, compatibles avec les normes de potabilité. Un suivi rigoureux complémentaire est nécessaire afin d'assurer l'innocuité des eaux réutilisées, exigence plus ou moins sévère en fonction de l’usage.

Vendée Eau et Tame-Water, la RÉUT testée en Vendée

Vendée Eau, Tame Water® et la Saur collaborent dans un projet pionnier de RÉUT. Le pilote RÉUT Vendée permet de contrôler la qualité des eaux (effluents) et de mesurer les impacts possibles sur le Jourdain. L'objectif est de récupérer les effluents de la station d'épuration des Sables d'Olonne et d'alimenter l'une des principales stations de production d'eau potable. 

Il s'agit de recharger un barrage avec des eaux usées traitées " On estime qu'il faudrait produire environ huit millions de mètres cubes supplémentaires à l'horizon 2025 pour répondre à la demande locale ", explique Sébastien Poiraud, Responsable d'exploitation Saur à La Roche‐sur‐Yon (85).

Tame-Water® est partenaire du projet et y apporte son expertise pour la détection des micropolluants, effets cocktails. Tame-Water® a pour mission d'évaluer précisément la qualité de l'eau et utilise, pour se faire, son outil d'analyse Vigiwater Solutions.

Ailleurs sur la toile
RÉUT, qu'est-ce-que c'est ?

Il convient de distinguer la RÉUT des pratiques déjà existantes de recyclage des eaux industrielles, de la réutilisation des eaux de pluie par les professionnels et les particuliers, ou même de la réutilisation des eaux grises par les particuliers telle qu'encadrées par l’ANSES dans son rapport de 2015.

La RÉUT fait spécifiquement référence aux eaux issues de stations d’épuration et à leur inclusion dans de nouveaux usages, bien au-delà de ce qu’historiquement il était possible de réaliser dans des cas très particuliers (contexte local spécifique) dits de « non rejet en milieu naturel »

Contacter Tame-Water

par e-mail +33 (0)2 51 41 91 35



3 rue Jean Jaurès
85000 La Roche-sur-Yon
FRANCE

Contacter Tame-Water

par e-mail +33 (0)2 51 41 91 35

Suivre Tame-Water

Souscrire à la newsletter

Restez informé sur l'actualité de Tame-Water en vous abonnant à la newsletter

S'abonner